personnes agées

Comment aménager un logement pour permettre le maintien à domicile d’une personne dépendante ?

27 nov 2018, par Alto Prestige dans Renovation appartement

La perte d’autonomie touche un nombre croissant de seniors. Certaines familles font le choix d’un maintien à domicile au lieu d’un placement dans un Ehpad. Cette solution nécessite la réalisation de travaux de rénovation afin d’aménager le logement en fonction des besoins de la personne dépendante. Ces travaux doivent être réalisés par des professionnels expérimentés afin qu’ils respectent les normes en vigueur, mais surtout qu’ils répondent parfaitement aux besoins liés à un maintien à domicile d’une personne dépendante.

Faciliter les déplacements de la personne en perte d’autonomie

Il est important que la personne dépendante puisse se déplacer dans son domicile en toute sécurité. Pour cela, il faut prévoir :

  • l’installation de barres d’appui ou de mains courantes au niveau des murs afin qu’elle ait une prise pour l’aider à marcher ;
  • la mise en place d’un monte-escalier pour éviter les risques de chute et permettre l’accès à l’étage ;
  • la suppression de marches de niveaux dans certaines pièces et leur remplacement par une pente d’accès ;
  • l’élargissement des portes (voire même la suppression de certaines cloisons) pour permettre le passage d’un fauteuil roulant.

Dans certains cas, le revêtement des sols devra être modifié si des risques de chute existent. Il faudra notamment s’assurer qu’il ne soit pas glissant.

Faciliter les gestes du quotidien

Des activités qui paraissent simples à des personnes valides peuvent se révéler périlleuses pour des personnes en situation de dépendance. Parmi les travaux de rénovation nécessaires pour aménager un logement en vue d’un maintien à domicile, il est essentiel de prévoir l’installation d’une douche de plain-pied avec une solution d’assise, la pose de barres d’appui dans la douche et au niveau des toilettes, etc.

Les aides possibles pour financer les travaux d’aménagement du domicile d’une personne dépendante

Il existe plusieurs aides qui permettent de financer une partie des travaux réalisés dans le cadre d’un maintien à domicile. Ainsi, l’ANAH (agence nationale de l’habitat) accorde des subventions pour les travaux d’adaptation d’un logement à la perte d’autonomie liée au vieillissement ou au handicap. La CNAV (caisse nationale d’assurance vieillesse) peut également accorder une prise en charge partielle de ces travaux en fonction des ressources de la personne dépendante.

Il convient également de s’adresser à la CAF, au Conseil régional ou aux associations locales. En effet, les aides varient d’une région à l’autre.

Dans tous les cas, l’attribution de ces aides sera subordonnée au recours à des professionnels qualifiés pour la rénovation des logements.

Laisser un message